Personnes concernées

L’aide d’urgence s’adresse aux étudiants qui connaissent des difficultés financières. L’étudiant doit avoir moins de 35 ans au 1er septembre de l’année de formation pour laquelle elle est demandée. Cette limite d’âge ne s’applique pas aux étudiants reconnus handicapés par la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

L’aide d’urgence peut prendre 2 formes selon la situation de l’étudiant :

  • soit une aide ponctuelle pour l’étudiant qui rencontre passagèrement de graves difficultés financières,
  • soit une aide annuelle pour l’étudiant qui rencontre des difficultés financières durables et qui ne peut bénéficier de la bourse d’enseignement sur critères sociaux.

Contactez le service social de votre CROUS  pour prendre rendez-vous avec l’assistant de service social en charge de votre secteur d’études. Les demandes d’aide d’urgence sont examinées de façon anonyme par une commission. Si nécessaire, un entretien préalable peut avoir lieu entre l’étudiant et un(e) assistant(e) social(e) du CROUS. Il permet d’évaluer sa situation globale, au regard notamment de son parcours universitaire et des difficultés qu’il rencontre. Après examen du dossier, la commission émet un avis d’attribution ou de refus d’attribution d’aide et propose au directeur du CROUS un montant. Celui-ci décide du montant final de l’aide, et sa décision ne peut pas faire l’objet d’un recours.

Aide ponctuelle

L’étudiant doit être inscrit en formation initiale auprès d’un établissement ouvrant droit au régime de sécurité sociale étudiant. Si la situation de l’étudiant le justifie, plusieurs aides ponctuelles peuvent lui être exceptionnellement accordées au cours d’une même année universitaire.

L’aide ponctuelle est versée en une seule fois par le CROUS. Son montant maximum est de 1 665 € (soit le montant annuel de l’échelon 1 de la bourse sur critères sociaux). Si plusieurs aides ponctuelles sont accordées au cours de la même année universitaire, leur montant cumulé ne peut pas dépasser 3 330 €. Un versement anticipé de l’aide d’un maximum de 200 € peut être autorisé selon la situation de l’étudiant.

L’aide d’urgence ponctuelle est cumulable avec une bourse sur critères sociaux, une aide à la mobilité internationale, et une aide au mérite.

Aide annuelle

L’étudiant doit remplir les conditions de diplôme, d’études, de nationalité prévues identiques que celles de la bourse sur critères sociaux et ne pas relever d’un des cas d’exclusion de bourse. L’étudiant doit également remplir les mêmes conditions d’assiduité aux cours et aux examens que l’étudiant boursier. Plus d’information sur les conditions. À noter : la commission d’examen peut étudier des demandes non prévues si elles les jugent légitimes.

L’aide annuelle est versée par le Crous pendant toute l’année universitaire. Le nombre des mensualités peut être réduit si la situation de l’étudiant le justifie, mais il est au minimum de 6. Le montant de l’aide correspond à un des échelons 1 à 6 de la bourse sur critères sociaux, soit entre 1 665 € et 4 768 € par an.

L’aide d’urgence annuelle donne droit à exonération des frais d’inscription à l’université, et de cotisation à la sécurité sociale étudiante. Une nouvelle aide annuelle peut être attribuée l’année suivante dans les mêmes conditions et dans la limite de 7 ans (sauf exceptions). L’aide d’urgence annuelle n’est pas cumulable avec une bourse sur critères sociaux mais elle peut s’ajouter à une aide à la mobilité internationale et à une aide au mérite.

Les positions de l’AGEP et de la FAGE

– Le Fonds National d’Aide d’Urgence (FNAU), qu’il soit ponctuel ou annuel, doit être accessible à tous les étudiants (actuellement, le FNAU annuel n’est pas accessible pour les étudiants en formations Sanitaires et Sociales). Il est également indispensable de débloquer des crédits pour ce fonds qui est actuellement insuffisant pour aider les étudiants en difficulté financière urgente. Il est enfin nécessaire de communiquer davantage sur cette aide afin que tous les étudiants connaissent son existence.
– Le FNAU doit être accessible aux étudiants doctorants non financés.